Comprendre la prime CPR or

Comprendre la prime CPR or

La prime CPR Or ne cesse d’évoluer, non seulement en fonction des pièces d’or mais aussi compte tenu du temps et des circonstances. Les experts s’accordent à dire que la prime CPR or de la plupart des pièces d’or d’investissement a fortement progressé ces temps-ci. Cela ne devrait pas pour autant étonner puisque la demande en or sur le marché tant national qu’international ne cesse de croître. Il ne faut cependant pas oublier que la demande n’est pas le seul paramètre qui peut jouer sur la hausse ou non de la prime CPR or.

Comment fixe-t-on la prime CPR or d’une pièce ?

La prime CPR or lors de la vente

Afin de mieux maîtriser ce concept, il convient de connaître au préalable le mode de fixation d’une prime d’une pièce d’or donnée. Il faut déjà savoir que la prime représente la différence qui existe entre le prix de cette pièce sur le marché et la valeur réelle de l’or fin contenu dans la pièce en question. La prime CPR or est exprimée en pourcentage. Elle s’applique automatiquement dès qu’une pièce est proposée à la vente. Le profit que pourra réaliser le détenteur de la pièce en la vendant sera d’autant plus élevé si la prime CPR or associée à cette pièce est importante.

La prime CPR or lors de l’achat

Du côté de l’achat, une pièce proposée à la vente avec une prime CPR or trop élevée devient plus coûteuse. Il convient de signaler le fait que toutes les pièces d’or ne sont pas toutes associées à une prime. Pour en revenir aux facteurs qui déterminent le pourcentage de la prime, la rareté, l’année de fabrication et la qualité de la pièce figurent parmi les plus déterminants d’entre eux. Quoi qu’il en soit, toutes les pièces d’or sont associées à une valeur laquelle est déterminée compte tenu du titrage et du poids d’or.

Quelles pièces d’or possède une prime CPR or ?

Le cours de l’or sur le marché vient donc définir cette valeur acquise. Mais à celle-ci s’ajoute souvent une seconde valeur, la prime. Celle-ci peut être négative, nulle ou positive, selon que la pièce soit prisées ou non sur le marché, compte tenu de ses différents caractéristiques. Il n’y a pourtant que les pièces qui ont un titrage de 900 millièmes au moins qui peuvent bénéficier de cette prime. Il n’y a donc que les pièces d’or cotées et boursables qui peuvent être associées à des primes.

Les autres ne peuvent prétendre à rien d’autres qu’à leur poids d’or, suivant leur teneur en or. La prime CPR or est généralement fixée dans chaque pays par des organismes spécialisés, reconnus et compétents dans le domaine. Pour le cas de la France, ce rôle incombe à CPR or, une société de crédit. Elle détient d’ailleurs la majorité des parts de marché dans ce domaine. En tout cas, depuis la fermeture de la Bourse de Paris en 2004, CPR or est appelé à fournir tous les jours de la semaine les primes rattachées à chaque pièce boursable. De nos jours, le 20 francs Napoléon, le 10 dollars US, le 20 dollars US, le 50 Pesos, le Krugerrand et le 20 francs Suisse figurent parmi les monnaies les plus échangées sur le marché français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *